3 solutions pour financer des travaux à crédit ?

simulation-crédit

Les raisons permettant d’avoir des travaux à faire sont multiples :

  • Achat d’un  logement ancien avec travaux d’aménagement à faire.
  • Remise aux normes dans le cas ou la maison ou l’appartement sont de conception ancienne.
  • Ou tout simplement travaux d’entretien (ravalement de façade, réfection de toiture).
  • Économies d’énergie : En changeant les huisseries (portes fenêtres) et/ou réfection de l’isolation des murs et des plafonds. Changement de type de chauffage.
  • Réalisation d’une piscine, d’une véranda etc..

financer travaux

Il est pour certains possible de tout financer avec les économies du ménage. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, loin de là. Si vous n’avez pas d’économie ou si elles sont insuffisantes, il faudra forcément souscrire un crédit.

Prêt travaux :

Les prêts travaux font partie de la famille de crédits à la consommation. Ce qui implique plusieurs choses, tout d’abord, l’assurance emprunteur est facultative. Nul besoin de garantie, ni d’hypothèque ou autres.

Par contre le montant maximal pouvant être emprunté est de 75 000 euros (c’est un plafond fixé par la loi, en l’occurrence le code de la consommation). Mais attention : l’organisme financier auquel vous vous adresserez pourra fort bien limiter votre crédit à une somme inférieure à 75 000 euros. Soit parce qu’il ne veulent pas financer plus (Chaque banque a ses propre règles), soit parce qu’après étude de votre dossier ils estiment que votre situation financière ne vous permet pas de rembourser une telle somme.

La durée de remboursement maximale légale d’un crédit travaux est de 15 ans, mais parfois les banques ou sociétés de crédit en limite la durée à 10 ans.

Que faire si le financement nécessaire est supérieur à 75 000 euros ?

Si vous êtes dans ce cas, vous pourrez éventuellement contracter un prêt immobilier. Mais rassurez vous : même si vous avez déjà un crédit immobilier en cours, vous pouvez fort bien en demander un deuxième.

Les prêt immobiliers ne font pas partie de la famille des crédits conso. Les règles qui le régissent sont donc différentes. C’est ainsi que la banque exigera que vous contractiez une assurance emprunteur. Elle pourra aussi vous demander des garantie (cautionnement ou hypothèque)

3ème solution : Demander un rachat de crédit.

regrouper credits

Cela peut paraitre étonnant mais c’est parfois la seule solution. Surtout si vous avez déjà un prêt immo à rembourser et des crédits à la consommation en cours. Car dans ce cas vous risquez fort de dépasser le taux d’endettement maximal (généralement 33% des ressources du ménage)

L’opération consiste à regrouper votre prêt immo initial et  les crédits à la consommation dans le même prêt, on appelle ça un rachat de crédits mixte. L’intérêt de cette opération, c’est que vous pourrez y adjoindre un autre crédit : Votre financement travaux.

A l’issue de l’opération vous n’aurez plus qu’un seul crédit à rembourser, il suffit de choisir la bonne durée de remboursement, celle qui vous permet de ne pas dépasser les 33% d’endettement tout en n’allongeant pas trop la durée.

NOTRE AVIS ET NOS CONSEILS :

La 3ème solution n’a de réel intérêt que si que le rachat mixte est soumis aux règles des crédits immobiliers pour cela il faut que la part de prêt immobilier soit supérieure à 60% du montant global du nouvel emprunt. Si ce n’était pas le cas, la rachat serait considéré comme étant un crédit à la consommation. (taux d’intérêt plus élevé et durée de remboursement limitée dans le temps)

Si vous optez pour un prêt travaux, nous vous conseillons de vous poser la question de savoir si une assurance emprunteur serait utile. A vous de voir en fonction de votre situation financière. Elle se révèle utile en cas de décès ou de grave invalidité.

Avis de notre expert en prêt et rachat de crédit
Noté le :
Prêt ou rachat noté
Comment financer des travaux à crédit ?

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore avis sur ce produit financier, soyez le premier...