Assurance emprunteur : explications

comparer assurance pret

Lorsque l’on contracte un crédit immobilier, on s’engage sur de fortes sommes et sur de longues durées. Plusieurs centaines de milliers d’euros sur des durées de 15, 20 et même 25 ans.

La banque étudie la situation financière du ou des emprunteurs et n’accordera le prêt qu’à la condition que les revenus du ménage soit suffisants et que le taux d’endettement soit raisonnable (Chaque banque à ses critères qui lui sont propres mais en général il est admis que le ratio d’endettement doit être inférieur à 30%). Certains organismes étudient également le reste à vivre, celui ci correspond à la somme restant en fin mois lorsque toutes les charges fixes ont été réglé.

assurance banque

Ainsi la banque réduit au maximum les risques d’impayés. Mais elle prend aussi d’autres garanties.

L’assurance de prêt est une garantie pour la banque mais aussi pour les emprunteurs.

La situation d’un ménage au moment de la signature du prêt n’est pas figée dans le temps, en effet de nombreux aléas peuvent surgir. (décès de l’un des co-emprunteurs, accident grave ou maladie entrainant un handicap, perte d’emploi). Les banques le savent, c’est pour cette raison qu’elles n’accorderont un prêt immobilier qu’à la condition que celui ci soit assorti d’une assurance emprunteur (aussi appelée assurance de prêt).

Explications :

encart credit

assurance emprunteur

L’assurance de prêt prend le relais en cas de décès ou d’invalidité. Dans ces cas là, elle rembourse le crédit à la banque. Il existe plusieurs types de quotités : 200%, 100%, 50/50 etc….

Nous allons vous en expliquer le fonctionnement à travers 3 exemples.

  • 1er exemple : Monsieur X a souscrit seul un crédit immobilier avec une couverture de 100%, s’il vient à partir, l’assurance remboursera le solde du prêt à l’organisme prêteur. Ses héritiers ne devront donc rien à la banque.
  • 2ème exemple : Monsieur et Madame Y, ont emprunté pour l’achat de leur appartement, chacun étant couvert par l’assurance de prêt à 100%, (quotité de 200%), si l’un d’eux décède : L’assurance remboursera l’intégralité du capital restant dû. Le survivant n’aura plus de crédit immobilier à rembourser.
  • 3ème exemple : Madame et Monsieur Z ont fait construire une maison. La banque leur a accordé un prêt immobilier, celui ci est assorti d’une assurance à 50% sur la tête de chacun d’eux. En cas de départ de Mr Z. L’assurance emprunteur remboursera 50% des sommes dues à la banque. Ainsi les mensualités de remboursement de Mme Z seront diminuées de moitié.

En général, les banques demandent aux emprunteurs de souscrire au minimum une assurance décès, invalidité, incapacité. Mais il est également possible de se garantir contre une perte d’emploi, qui permet de voir ses échéances réglées, (tout ou partie en fonction du contrat), tant que l’assuré est au chômage.

avis assurance pret

NOTRE AVIS et NOS CONSEILS :

  • Pour un couple la quotité de 200% est la plus sécurisante, bien entendu le coût mensuel sera plus élevé.
  • Si vous optez pour une quotité « partagée », nous vous conseillons de vous garantir en fonction de vos revenus respectifs. En effet il est possible de choisir des quotités autres que 50/50.
  • Exemple : Si les revenus mensuels de Monsieur sont de 2000 euros et que ceux de Madame s’élèvent à 3000 euros, il est plus judicieux de prendre une quotité de 40/60. Ainsi en cas de malheur, le survivant verra les mensualités réduites proportionnellement à sa capacité de remboursement.

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Vous vous apprêtez à commenter cette page du site avis-credits.com. Après validation, votre avis ou commentaire sera visible par tous les internautes (Ne pas divulguer d'information privé)

Un commentaire sur le sujet “Assurance emprunteur : explications”

  1. Par Yveline le 10 septembre 2016 à 13 h 16 min

    Pas simple à comprendre tout ça. C’est un peu plus clair maintenant.