Calcul du reste à vivre

simulation-crédit

Le reste à vivre est la somme qui reste dans le foyer après qu’il ait réglé ses charges fixes. Il est impossible de donner une définition exacte du reste à vivre car chaque établissement bancaire a ses propres critères et son mode de calcul. De plus au sein d’une même banque le calcul est parfois différent en fonction de la région ou l’on habite. (Le reste à vivre nécessaire à un parisien sera supérieur à celui d’un provincial).

Vous aurez donc compris, la notion de reste à vivre est plutôt floue. Pas simple de s’y retrouver, d’autant plus que le montant minimum de RAV pris en compte variera d’une banque à l’autre. Cependant, nous allons vous donner quelques explications afin que vous puissiez préparer un « dossier » cohérent pour votre banquier.

Lorsque l’on sollicite un crédit auprès d’une banque, le conseiller bancaire posera systématiquement les questions suivantes :

ressources

Concernant les ressources :

  1. Quel est le montant des revenus du foyer ? (Salaires, pensions de retraites)
  2. Avez vous d’autres ressources ? (revenus de biens immobiliers, pension alimentaire, rente ou autres)
  3. Percevez vous des Allocations familiales de la CAF, si oui combien ?

depenses

Concernant les dépenses :

encart credit
  1. Quel est le montant total des mensualités de crédits en cours ?
  2. Versez vous des pensions alimentaires ?
  3. Montant des charges liées au logement  ? (loyers + charges ou bien montant du crédit immobilier en cours de remboursement).
  4. Autres charges fixes ? Eau, gaz, électricité, (éventuellement chauffage si celui ci est collectif ou bien autre que gaz ou électricité), téléphones fixe et mobile, assurances (autos, logement,etc..), mutuelle santé.

Les critères pris en compte par les banques sont toujours les mêmes, par contre en ce qui concerne les dépenses, certaines ne prendront pas en compte la mutuelle ou les assurances.

Calcul du reste à vivre :

Le RAV est obtenu en soustrayant le montant total des charges à celui des ressources.

A titre indicatif :

  • Pour une personne seule, en ce qui concerne le RAV, il semble raisonnable de ne pas tomber sous le seuil des 700 euros.
  • 1000 euros pour un couple sans enfant.
  • Ajouter 300 euros par enfant.

reste a vivre

NOTRE AVIS et NOS CONSEILS :

  • Il est dommage que les critères de calcul du reste à vivre ne soient pas clairement définis et cadrés comme l’est le taux d’endettement.
  • Si le résultat de vos calculs de RAV vous donnent un résultat inférieur aux seuils donnés ci dessus, ne vous inquiétez pas trop car c’est surtout le taux d’endettement qui est pris en compte par les banques et les organismes financiers.
  • ATTENTION : Certaines ressources sont limitées dans le temps, c’est le cas par exemple des allocations familiales. Si vous envisagez de contracter un crédit immobilier, il est prudent de ne pas en tenir compte, en effet ce type de crédit est remboursable sur 15 à 25 ans en moyenne alors que les versements CAF sont limités dans le temps. Il en est de même pour les pensions alimentaires dont le versement cesse à la majorité de l’enfant ou à la fin de ses études.
  • A l’inverse, s’il ne vous reste que quelques mensualités à régler sur un crédit auto par exemple,  n’hésitez pas à argumenter avec votre banquier en faisant valoir que le reste à vivre sera plus important dans quelques mois.

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Vous vous apprêtez à commenter cette page du site avis-credits.com. Après validation, votre avis ou commentaire sera visible par tous les internautes (Ne pas divulguer d'information privé)

5 avis sur le sujet “Calcul du reste à vivre”

  1. Par paul le 19 septembre 2017 à 13 h 16 min

    c’est bon de savoir comment calculent les banquiers avant d’aller le voir, on peut préparer le coup à l’avance

  2. Par Elodie le 13 septembre 2016 à 8 h 21 min

    Bonjour.
    Je suis au crédit mutuel et j’ai le crédit auto qui s’arrête en janvier 2017, croyez vous que ma conseillère va le compter dans mes charges ? Si la réponse est oui, je crois que ça passera pas pour notre crédit de la maison.

    • Par Modérateur le 13 septembre 2016 à 10 h 41 min

      Sachez qu’entre le moment ou vous contactez la banque pour la première fois pour solliciter un crédit immobilier et le déblocage des fonds il se passe en moyenne presque 4 mois. Expliquez donc à votre banquière que quand le crédit sera réellement mis en place, vous aurez pratiquement soldé votre crédit auto.

  3. Par Joël le 9 juin 2016 à 8 h 47 min

    Conseils biens utiles, pour argumenter d’égal à égal (enfin presque) avec ma conseillère de la société générale. Tjrs bien d’avoir une idée de ce qu’on va nous demander. merci

  4. Par Chloé le 24 février 2016 à 10 h 27 min

    Merci pour les conseils, si le conseiller me cherche, je saurai quoi lui répondre.