La modulation d’échéances

simulation-crédit

Lorsque l’on souscrit un crédit, le montant des mensualités est calculé en fonction de la situation financière de l’emprunteur au moment de la signature. Or cette situation est susceptible d’évoluer dans le temps, certains éventements sont prévisibles, d’autres non (Perte d’emploi, passage à temps partiel, ou bien augmentation des charges etc….)

Il y a encore quelques années, les contrats de crédit étaient figés. Ils sont maintenant plus souples et il existe maintenant des solutions ou pour être plus précis, deux solutions.

Le report d’échéance qui consiste à « sauter » des mensualités de remboursement, ce qui est une option intéressante lorsqu’un ménage rencontre un problème financier qui ne dure que quelques mois. Nous avons d’ailleurs consacré un article à ce sujet il y a peu de temps.

La modulation d’échéance, c’est le thème que nous allons aborder ci dessous.

modulation-echeance

Comment ça marche ?

Contrairement au report d’échéance, la modulation d’échéance concerne aussi bien les personnes voyant leurs ressources diminuer que celles les voyant augmenter. De nos jours beaucoup de contrats de crédit prévoit cette clause, aussi bien des crédits immobiliers que des prêts à la consommation.

Le principe est le suivant, l’emprunteur peut demander à ce que ses échéances mensuelles soient modifiées à la hausse ou à la baisse.

  • Ce changement, une fois réalisé est effectif jusqu’à la fin du crédit. Sauf si vous demandez à nouveau à modifier la mensualité.
  • La plupart des banques n’autorisent qu’une seule modification par an.
  • La modulation est souvent limitée, Cette limitation est souvent plafonné à 30%. Exemple : Si vous remboursez un crédit avec des mensualités de 1000 euros, vous pourrez moduler les mensualités dans une fourchette de 700 à 1300 euros. 
  • Cette opération a bien évidemment une incidence sur la durée du crédit et par conséquent sur son coût.

NOTRE AVIS et NOS CONSEILS

  • Actuellement la grande majorité des organismes de crédit ont adopté cette clause, surtout en matière de crédit immobilier et c’est logique puisque la durée de ces prêts est beaucoup plus longue qu’un prêt auto par exemple. Cependant il semble que certaines banques et sociétés de crédits ne puissent pas la mettre en œuvre pour des raisons techniques dans le cas de prêt lissés. Si vous êtes concerné demandez à votre conseiller ce qu’il en est dans leur établissement.conseil-ampoule
  • En cas d’augmentation du pouvoir d’achat, il peut être intéressant de demander à augmenter les mensualités du crédit immobilier. Le prêt sera ainsi plus vite remboursé et le coût lié aux intérêts sera diminué. De plus, la durée du crédit diminue et vous pouvez économiser des centaines ou des milliers d’euros.

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore avis sur ce produit financier, soyez le premier...