Demander un report d’échéances de crédit

simulation-crédit

Il existe des situations dans lesquelles il devient difficile de boucler les fins de mois. Ces difficultés sont de deux ordres, soit elles elles risquent de durer dans le temps soit elles sont passagères. Si la situation est susceptible de ne durer que deux ou trois mois, nous vous invitons à prendre connaissance des lignes qui suivent.

Il existe une solution simple permettant de rééquilibrer le budget du ménage pendant quelques mois

Qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation ou d’un crédit immobilier Il est souvent possible de suspendre le prélèvement des échéances de crédits pendant quelques temps.

  • A condition que cette option figure dans le contrat de crédit. Relisez le. Beaucoup d’organisme de crédit intègre cette possibilité.
  • Si c’est le cas, contactez votre conseiller bancaire ou la société ayant consenti le prêt et faite leur savoir que vous voulez bénéficier de cette facilité de paiement.

Crédits immobiliers :

  1)  Dans le cas ou les reports sont prévus au contrat

Attention : Les organismes de crédit ont chacun leur clauses. mais il faut savoir que dans la plupart des contrats de crédit immobilier cette solution n’est envisageable qu’après avoir remboursé pendant deux années sans incident de paiement.
  • En règle générale qu’il s’agisse d’un crédit immobilier ou bien à la consommation. Il n’est possible de ne suspendre que deux échéances consécutives sur une période d’un an.

  2)  Si cette solution n’est pas prévue

Si le crédit n’est pas assorti de cette clause, rien n’est perdu pour autant. Plusieurs solutions sont envisageables.

conseiller-bancaire

  • Contrairement à ce que l’on entend souvent dire, il est possible de s’arranger avec sa banque, à condition d’anticiper. Ce que les banquiers n’apprécient pas c’est d’être obligés de convoquer le clients en cas d’impayé. La bonne démarche consiste à prendre rendez vous avant qu’une échéance de crédit soit rejetée. donc contactez votre conseiller dès que les difficultés apparaissent, et voyez ensemble les solutions possibles.
  • Peut être que votre crédit est modulable, c’est une autre clause souvent prévue. cette solution consiste à diminuer les montant des mensualités. Bien souvent il est possible de réduire les échéance de 30% maximum. Pour vous donner une idée : Si vous remboursez 870 euros et optez pour une modulation à la baisse de 30%, vous ne rembourserez plus ensuite que 609 euros. Vous disposerez donc de 261 euros de plus par mois.

  2)  La voie légale

Si vous vous trouvez la durée de report trop courte et/ou si vous ne parvenez pas à un accord avec votre banque, il existe des recours légaux.

tribunal-dinstance

La juridiction compétente est le tribunal d’instance. Le juge examinera votre situation et pourra vous accorder un délai de deux ans maximum. Vous n’aurez donc rien à verser pendant cette période.

  • Sachez tout de même que le juge outre votre situation financière, examinera également votre bonne foi. Il vérifiera notamment que vous ne vous êtes pas volontairement retrouvé dans une situation difficile. De plus, il appréciera si vous avez préalablement tenté de trouver d’autres solutions avant de recourir à la justice.

NOTRE AVIS et NOS CONSEILS

  • Pour bien maitriser les finances d’un ménage, il faut anticiper. Si vous savez par exemple que vous aller passer à temps partiel dans quelques mois, faites un bilan de vos finances afin de déterminer si cette nouvelle situation ne déséquilibrera pas votre budget. Dans le cas contraire prenez rendez vous avec votre conseiller bancaire, il appréciera le fait que vous êtes capable d’anticiper. C’est pour lui un gage de sérieux et il sera beaucoup plus enclin à rechercher une solution avec vous que si vous aviez attendu d’être au pied du mur.
  • ATTENTION : Lorsque vous profitez d’un report d’échéance sachez que ceci peut vous revenir assez cher, en effet le coût de votre crédit augmentera puisque vous allongez sa durée. En fait le capital à rembourser reste bien sûr le même, mais le montant des intérêts augmentera dans des proportions significatives. Et il en est de même si vous optez pour une modulation des mensualités à la baisse.
  • Assurance : S’il s’agit d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation assorti d’une assurance : Vous devrez régler l’assurance du crédit même pendant la période ou vous aurez suspendu les échéances du prêt.
  • En ce qui concerne le recours au tribunal d’instance, nous insistons sur le fait que les juge prennent souvent des décisions en faveur des consommateurs. Ils étudient le volets financiers du dossier, mais aussi la crédibilité de l’emprunteur.

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore avis sur ce produit financier, soyez le premier...